Glossaire

Ce glossaire énumère les définitions des différents termes techniques présents dans le site, qui sont repérés par un * .

Amphétamines : groupe de médicaments apparentés à l'amphétamine, dont l'action s'exerce principalement sur le système nerveux central. Elles augmentent la formation et l'enchaînement des idées, la mémoire, la volonté; elles diminuent la sensation de fatigue, le sommeil ainsi que l'appétit.

Anabolisant : stéroïde de synthèse dérivé de la testostérone qui stimule l'anabolisme, entraînant notamment un accroissement du système musculaire.

Anabolisme : ensemble des processus qui permettent l'assimilation des nutriments et leur utilisation pour élaborer la matière vivante.

Analeptiques : médicaments qui tendent à accroître les forces et à restaurer diverses fonctions de l'organisme.

Analgésiques (ou antalgiques) : ensemble des médicaments qui suppriment ou atténuent la douleur.

Androgène : qui provoque l'apparition de caractère sexuels secondaires mâles.

Antidépresseurs : groupe de médicaments ayant des propriétés curatives dans les états dépressifs. Leur action, complexe, est marquée notamment par une stimulation de l'humeur et des effets sur les transmissions ganglionnaires en particulier.

Anxiolytiques : classe de médicaments destinés à réduire l'anxiété. Ils facilitent le sommeil à faible doses et sont hypnotiques à doses élevées.

Bêtabloquant : substance s'opposant à la stimulation de récepteurs, diminuant ainsi le travail du myocarde et sa consommation d'oxygène.

Chambre hypoxique : procédé consistant à reproduire artificiellement l'hypoxie.

Corticoïdes (ou corticostéroïdes) : toute hormone sécrétée par le cortex surrénal (situé au-dessus des reins). Ces hormones appartiennent à la famille des stéroïdes.

Creutzfeld-Jacob (maladie de) : encéphalopathie spongiforme associant une détérioration mentale d'évolution rapide qui peut entraîner la mort en quelques mois; l'hormone de croissance extraite de l'hypophyse de cadavres contaminés par cette maladie a pu la transmettre aux patients soignés ou aux sportifs dopés qui ont recours à cette hormone.

Diurétiques : substances entraînant l'augmentation de la sécrétion urinaire (par exemple pour faire disparaître les produits interdits).

Dopage : utilisation de substances et de tous moyens destinés à augmenter artificiellement le rendement, en vue ou à l'occasion de la compétition, et qui peut porter préjudice à l'éthique sportive et à l'intégrité physique et psychique de l'athlète.

Drogue : substance douée de propriétés pharmacodynamiques, utilisables en thérapeutique, mais dont il peut être fait un usage abusif, dans des buts non médicaux, qui conduit à la toxicomanie.

Endogène : qui prend naissance à l'intérieur d'un corps, d'un organisme.

Exogène : qui prend naissance à l'extérieur d'un corps, d'un organisme.

Hypoxie (ou mal d'altitude) : l'organisme se trouve dans une ambiance dans laquelle la pression artérielle d'oxygène est inférieure à celle qui existe dans l'air au niveau du sol. L'hypoxie est caractérisée par l'insuffisance de l'apport d'oxygène à toutes les cellules qui composent l'organisme.

Médias : tout support de diffusion massive de l'informations (presse, radio, télévision, cinéma, publicité, etc.). Pour les compétitions sportives, les droits de retransmission sont en général acquis par une chaîne de télévision qui signe un contrat d'exclusivité avec les organisateurs de l'événement.

Métabolisme : ensemble des transformations chimiques et physico-chimiques qui s'accomplissent dans tous les tissus de l'organisme.

Perfusion : injection intraveineuse lente et prolongée d'une quantité importante de soluté (préparation médicamenteuse liquide obtenue par la dissolution d'une ou plusieurs substances dans un solvant). Celle-ci comprend en général du chlorure de sodium ou du glucose, et contient ou non des médicaments ou des nutriments.

Pharmacodépendance : ensemble des phénomènes psychiques et physiques qui rendent, après un temps d'utilisation variable, certains médicaments indispensables à l'équilibre physiologique du patient (psychodépendance, physicodépendance).

Pharmacopée : ensemble des éditions successives du recueil national officiel de spécifications obligatoires des médicaments (codex).

Psychotrope : se dit de toute substance capable de modifier le comportement physique.

Sponsorisme : technique de communication spécifique, distincte de la publicité classique, du mécénat et des relations publiques. Elle consiste pour une entreprise dite sponsor à apporter son soutien financier ou matériel à une équipe, un sportif ou un événement à caractère sportif. Son but est d'accroître la notoriété de l'entreprise par la promotion de sa marque.

Sport de haut niveau : il se définit par l'excellence sportive c'est-à-dire des performances significatives dans les compétitions internationales. Une discipline est de haut niveau si elle est inscrite au programme des jeux Olympiques. En France, le ministère de la Jeunesse et des Sports établit les listes de sportifs de haut niveau.

Sport professionnel : un sport est dit professionnel s'il existe un lien de dépendance entre l'employeur (le club) et le salarié (le sportif).

Stéroïdes : famille d'hormones dérivées des stérols (groupe de molécules auquel appartient par exemple le cholestérol ou les vitamines D).

Stupéfiants : médicaments doués d'un effet analgésique, narcotique et euphorisant, dont l'usage immodéré et prolongé produit un état de tolérance et de dépendance pouvant avoir de graves conséquences sur les plans humain et social. Exemples : l'opium, ses alcaloïdes (morphine, codéine), leurs dérivés et leurs succédanés de synthèse comme la cocaïne, le cannabis, etc.

Thrombose : formation d'un caillot de sang dans l'appareil circulatoire.

Toxicomanie : type de comportement caractérisé par un abus compulsif de drogues ou de médicaments divers, un irrésistible entraînement vers l'utilisation de ces substances déviées de leur but thérapeutique, le besoin de s'en assurer un approvisionnement et une tendance à la rechute après sevrage ou cure de désintoxication.

Trinitrine : dérivé nitré (solution dilué de nitroglycérine), actif contre l'angine de poitrine, administré par voie bucale.

5 votes. Moyenne 3.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site